Blue World dans la collection Pika Graphic !

Après avoir publié les deux tomes Blue Hole en 2021, voici Blue World, un nouveau voyage dans l’espace et le temps de Yukinobu Hoshino, le maître japonais de la SF !

Comment survivre à l’ère hostile du Jurassique ?

Les “trous bleus” conduisant dans le passé sont bel et bien réels. Une expédition a prouvé l’existence de l’un d’eux, au large des Comores. Mais cette fois, un trou bleu menant au Jurassique est découvert au fond du Loch Ness. Convoitant les ressources du monde préhistorique, le Royaume-Uni et les États-Unis mettent sur pied une ambitieuse mission d'exploration. Alors que l'équipe est sur le point de se mettre à l’œuvre, un étrange et terrible accident se produit, livrant les survivants à une nature aussi luxuriante que dangereuse…

Un nouveau voyage fantastique à travers le temps et l’espace

Récit de science-fiction, l’œuvre de Yukinobu Hoshino s’inspire de faits réels, ici le trou bleu, comme postulat de départ de son aventure fictive. À l’instar de Conan Doyle dans son Monde Perdu, Yukinobu Hoshino imagine que le trou bleu pourrait être une sorte de passage vers un espace-temps différent de celui des personnages, les faisant ainsi remonter à une ère où les dinosaures sont toujours en vie. 

Après Blue Hole qui suivait les aventures d’un groupe peu préparé à ce que le trou bleu pouvait lui réserver, Yukinobu Hoshino met en scène ici des scientifiques et des militaires qui voyagent dans cet espace en toute connaissance de cause… Malgré tout des imprévus font exploser la sécurité toute relative du groupe et plongent les personnages dans les difficultés de l’ère crétacée avec beaucoup de dureté notamment pour le professeur Camelot accompagné de sa petite fille… qui ne sont pas sans rappeler un certain autre professeur et son parc jurassique ! 

Après Gaïa, c’est une autre femme au caractère bien trempé, sans état d’âme qui va tenter d’assurer la survie du groupe : le lieutenant Jean Hart ! Avec elle, le groupe va essayer de traverser l’ancien continent pour rejoindre un trou bleu capable de les ramener dans le présent.

Comme pour Blue Hole, les planches sont extrêmement détaillées et la représentation des dinosaures et autres créatures du crétacé est époustouflante. L’immersion est totale quand le groupe s’enfonce lentement dans la végétation dense et luxuriante. 

Le chara-design des personnages très réaliste les rend facilement identifiables offrant à chacun une personnalité propre, plutôt tranchée. Du lieutenant de la Navy sûre d’elle, à la fillette apeurée en passant par le professeur charismatique, les expressions des visages sont maîtrisées et permettent à l’auteur de jouer une palette d’émotions fortes. Les mouvements corporels sont naturels et les musculatures ressortent lors des scènes de combats aux prises avec les créatures reptiliennes.  

Au fil des pages, le groupe s’enfonce dans la jungle de l’ère jurassique et découvre la faune et la flore qui la composent… pour tenter de rejoindre un autre trou bleu. Parviendront-ils à retourner dans le présent ?

Yukinobu Hoshino 

Né en 1954, à Hokkaidô, Yukinobu Hoshino remporte en 1975 le prix Tezuka avec son one-shot Harukanaru Asa. Fasciné par les théories scientifiques sur le passé et sur le futur du genre humain, il s’illustre dans des œuvres de science-fiction telles que Blue World (1991) ou Hoshi o Tsugu Mono (2011, adaptation de l’œuvre de James P. Hogan), pour laquelle il remporte, en 2013, le prix Seiun – prix japonais prestigieux dédié aux œuvres de science-fiction. Il puise également son inspiration dans le folklore japonais et mondial pour sa série au long-court Munakata Kyoju Ikouroku (2004), qui lui vaut le prix d’excellence du Japan Media Arts Festival en 2008, et sa série Yamataika, pour laquelle il est à nouveau récompensé du prix Seiun. En Occident, ses œuvres sont exposées à deux reprises au British Museum : en 2009, ce sont les planches de sa série Munakata Kyoju Ikouroku qui sont à l’honneur. Il dessinera même un chapitre de cette œuvre s’y déroulant. Puis, en 2015, ses travaux sont mis en avant lors de l’exposition “Manga now, three generations”. Yukinobu Hoshino est reconnu comme l’un des piliers de la science-fiction au Japon et figure désormais parmi les auteurs incontournables du genre.

Pika Graphic, une collection pour les passionnés

Prépublié sous le nom de ブルーホール (Blue World en japonais) dans le magazine Afternoon de Kodansha de 1995 à 1997, la série Blue World compte 4 tomes dans sa première édition et 3 dans son édition de 2012 au Japon. 

Après notre édition, en 2 tomes, de Blue Hole en sens de lecture original, voici la suite de la série : Blue World, terminée en 3 tomes et inédite en France, qui reprendra le découpage et la couverture de la réédition japonaise de 2012. Un bel écrin pour un classique de la SF japonaise.

Dès le 26 janvier 2022, voyagez à nouveau dans l’espace et le temps avec Blue World dans la collection Pika Graphic. Série en 3 tomes. Tome 2 prévu en avril.

 

Blue World tome 1
Dessin et scénario : Yukinobu Hoshino
Traduction : Aurélien Estager
Collection : Pika Graphic
Sens de lecture japonais
17 x 24 cm
332 pages
20 € TTC

 

 

 

 

 

 

© Yukinobu Hoshino/ Kodansha Ltd.

Série(s) associée(s)

Auteur(s) associé(s)

Livres associés

 

Votre avis nous intéresse !

Écrire un commentaire

Inscription à la newsletter !

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de Confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription ou en nous contactant à l’adresse mypika@pika.fr