Une réédition de Magic Knight Rayearth pour fêter nos 20 ans !

Nouvelle édition, nouvelle traduction : Magic Knight Rayearth revient en librairie avec une nouvelle maquette magique !

« Sauvez ce monde, Magic Knights ! Sauvez Cefiro !»

Lors d’une sortie scolaire, Hikaru, Umi et Fû sont soudain transportées à Cefiro, un monde parallèle envahi de psycho-monstres. Pour retourner chez elles, ces collégiennes devront s’unir et délivrer la Princesse Émeraude, garante de l’harmonie et prisonnière du félon Zagato, que seules les trois “Magic Knights” peuvent vaincre !

Les premières magical girls du studio CLAMP

Première incursion du studio CLAMP dans le monde des magical girls, Magic Knight Rayearth est un shôjo de fantasy qui possède tous les codes du genre et bien plus encore : des jeunes filles ordinaires vouées à un destin extraordinaire vont lutter contre le Mal grâce à la magie !  Au lieu de combattre des ennemis en tenues à froufrous à l’aide de sceptres ou de cartes magiques, les trois héroïnes revêtent de sublimes armures et brandissent épées, arcs et lances comme de vraies guerrières !

Ce shôjo très novateur pour l’époque est également un isekai dont les héroïnes sont transportées dans un monde différent du leur. À l’instar d'autres isekai, de nombreux items font penser aux univers des jeux vidéo : armures et armes évolutives, magies combinées… 
La série contient également des éléments des animes mecha extrêmement populaires dans les années 90 avec les demorobots, des divinités animales incarnées sous forme de robots géants que les jeunes héroïnes utilisent pour combattre.

Mais ce qui fait la particularité de Magic Knight Rayearth réside dans la force de caractère des trois jeunes héroïnes qui vont de l’avant pour protéger leurs amies mais aussi les habitants d’un monde qu’elles ne connaissent pas. Altruistes et foncièrement bienveillantes, elles représentent un espoir. Si certains traits de caractère sont communs aux trois jeunes filles, chacune des héroïnes possède également un caractère qui lui est propre et dans lequel chaque lecteur/lectrice pourra s’identifier. 

Le saviez-vous ?

Les trois héroïnes, Hikari, Umi et Fû, portent chacune un prénom en relation avec leur pouvoir :
Hikari (光) signifie « lumière » et la jeune fille manipule le feu.
Umi (海) signifie « mer » et la jeune fille manipule l’eau.
Fû (風) signifie « vent » et la jeune fille manipule le vent.

Une couleur est également attribuée à chaque élément : rouge pour Hikari, bleu pour Umi et vert pour Fû.

Magic Knight Rayearth est également le premier manga dans lequel apparaît Mokona, devenue la mascotte du studio et que l’on retrouve dans xxxHolic et Tsubasa Reservoir Chronicle !

20 ans de passion, 20 ans de mangas

Après avoir commencé l’année de notre anniversaire avec la réédition de Chobits de CLAMP, nous clôturons cette année mouvementée avec une réédition d’un shôjo du célèbre studio cher à nos cœurs : Magic Knight Rayearth 

Prépubliée de novembre 1993 à avril 1996 dans le magazine Nakayoshi de Kodansha (dans lequel a été également prépublié Card Captor Sakura), Magic Knight Rayearth fête ses 27 ans en novembre.

Parue pour la première fois en France en 1996 chez Manga Player, puis rééditée avec de nouvelles couvertures chez Pika Édition en 2001, Magic Knight Rayearth fait partie des premières œuvres du prestigieux studio CLAMP. On y retrouve les prémices de nombreuses séries désormais cultes mais aussi le style inimitable du célèbre quatuor. 

La série comprend deux arcs de 3 tomes. Cette nouvelle édition paraitra en format simple de 6 tomes. Les tomes seront numérotés de 1 à 6.

D’un point de vue graphique, Magic Knight Rayearth est une œuvre du studio aux inspirations de style Art nouveau que ce soit dans les designs des tenues, des armes et armures ou des bâtiments. Certaines planches ou illustrations couleur ne sont pas s’en rappeler le style de Alfons Mucha, fer-de-lance de l’Art nouveau, et les détails sont époustouflants de finesse. On retrouve ce style graphique dans de nombreuses œuvres du studio tel que RGVeda, Miyuki-chan in Wonderland, Trèfle ou encore xxxHolic.

À l’occasion de cette réédition, la traduction et la maquette intérieures ont été intégralement revues. Les couvertures ont toutes été retravaillées avec un nouveau logo et de nouvelles illustrations sublimées par un design Art Nouveau, tout en délicatesse, aux détails dorés, à l’instar de la nouvelle édition de Card Captor Sakura parue en 2018 avec ses rehauts d’or.  

Chaque tome comprendra également les pages couleurs de la première édition ainsi que des illustrations, inédites en France, issues des artbooks Magic Knight Rayearth Gengashû (16 pages pour les tomes 1 à 3, 8 pages pour le tome 4 et 12 pages pour les tomes 5 et 6). 

À noter, que la série qui a été publiée précédemment en sens de lecture français, sera publiée en sens de lecture japonais pour une plus grande cohérence avec les autres rééditions de titres de CLAMP.

Pour clore notre année-anniversaire en beauté, un marque-pages collector avec des détails dorés vous sera également offert pour l’achat de ce premier tome en librairie *. Il fait pendant avec celui de Chobits que nous avons réalisé pour la sortie de la réédition en janvier !

marque-pages Magic Knight Rayearth.

 

Dès le 18 novembre 2020, sauvez Cefiro en compagnie de Hikaru, Umi et Fû dans Magic Knight Rayearth tome 1, collection Pika Shôjo. Série complète en 6 tomes. Un tome tous les deux mois. Également disponible en version numérique.


Couverture de Magic Knight RayearthMagic Knight Rayearth tome 1 
Dessinateur et scénariste : CLAMP
Traduction : Hana Kanehisa
Format : 130 x 180 mm
216 pages
8,20 € 
En librairie le 18 novembre 2020

 

 

 

 

 

 


*Offert pour l’achat d’un tome de la série Magic Knight Rayearth éditée par Pika Édition. Offre valable du 18 novembre 2020 au 15 mars 2021. Dans les librairies participantes, dans la limite des stocks disponibles. Nous n’avons pas de listes des points de vente participants. Aucun marque-pages ne sera envoyé depuis nos locaux pour quelle que raison que ce soit.
 

Inscription à la newsletter !

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de Confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription ou en nous contactant à l’adresse mypika@pika.fr