© Hajime Isayama, Hikaru Suruga / « ATTACK ON TITAN » Production Committee/ Kodansha Ltd.

JE ME DEMANDE OÙ ILS VONT, CES OISEAUX.

TRÈS LOIN. ILS PEUVENT MÊME ALLER DE L’AUTRE CÔTÉ DES MURS... LÀ OÙ MÊME NOS APPAREILS NE PEUVENT PAS NOUS EMMENER. ET OUAIS ! ALLEZ, EN ROUTE. ILS NOUS ONT DEVANCÉS, MAIS UN JOUR, NOUS AUSSI, ON IRA LÀ-BAS.

BASFONDS DE LA CITÉ ROYALE.

GWAAAH ! JE TE PARLE, ENFLURE ! T’ES SOURD OU QUOI ?! UN FAUX BLESSÉ EXTORQUEUR ABOIE, LÀ. SI J’ÉTAIS VOUS, JE N’INSISTERAIS PAS. CE GARÇON N’EST PAS N’IMPORTE QUI... TU VEUX QUE JE TE FASSE DES TROUS POUR TE DÉBOUCHER LES OREILLES ?! OUI, TOI, LE NABOT ! QUAND ON BOUSCULE LES GENS, FAUT S’EXCUSER ! T’ES PAS AU COURANT ?! AAAH ! AAAH ! MON ÉPAULE ! TU VAS OÙ, COMME ÇA ?!

ON N’A PAS LE TEMPS DE S’ATTARDER. BAH, ÇA NOUS SERVIRA D’ÉCHAUFFEMENT AVANT LE BOULOT. !

ENFOIRÉ !

?! LE FUMIER ! IL S’EST ENVOL...

BON... HÉ HÉ. ILS NOUS ONT FAIT PERDRE DU TEMPS. ALLONS-Y DIRECTEMENT PAR ICI. JE PASSE AU GROS GAILLARD, MAINTENANT...

Fin du prologue.

1ER ÉPISODE LES AILES DE LA LIBERTÉ AGIR MOIMÊME OU FAIRE CONFIANCE À MES CAMARADES... JE NE SAURAI JAMAIS LA DÉCISION QU’IL FALLAIT PRENDRE... ET PERSONNE N’AURAIT PU FAIRE CE CHOIX EN TOUT ÉTAT DE CAUSE.

HÉ, ON A DE LA VISITE !

DEPUIS L’APPARITION DES TITANS, LES HUMAINS ONT DÛ SE RETRANCHER DANS UNE ZONE ENTOURÉE DE TROIS MURAILLES... LES MURS MARIA, ROSE, ET SINA. PROTÉGÉE PAR CES TROIS DIVINITÉS, LA CITÉ ROYALE SE DRESSE AU CENTRE DE CE SYSTÈME. ELLE EST LE NOYAU ÉCONOMIQUE ET POLITIQUE DE TOUTE L’HUMANITÉ. MUR SINA MUR ROSE MUR MARIA

DES PALAIS LUXUEUX COMPOSENT LE PAYSAGE DE SES ENVIRONS. CEUX QUI Y HABITENT SONT PROMIS À UNE VIE PLUS QUE CONFORTABLE. CETTE FASTUOSITÉ A EU COMME EFFET... SOUS LA BANLIEUE DE LA CITÉ ROYALE... SE TROUVE UN ESPACE HABITÉ. DE CRÉER DES ZONES TROUBLES. ENFIN, PAS TOUS.

SELON LES ARCHIVES, IL AVAIT ÉTÉ ENVISAGÉ DE VIVRE TEMPORAIREMENT SOUS TERRE POUR ÉCHAPPER AUX TITANS. LE GOUVERNEMENT ROYAL A, QUANT À LUI, COUPÉ TOTALEMENT LES PONTS AVEC CES BIDONVILLES. MAIS CE PLAN A ÉTÉ ABANDONNÉ, LAISSANT DERRIÈRE LUI DES QUARTIERS QUI DEVINRENT LA DEMEURE DES MALFRATS ET DES PAUVRES. IL S’AGIT DES BASFONDS.

CETTE ZONE EST RÉPUTÉE SI DANGEREUSE QU’ELLE FAIT FRÉMIR LES BRIGADES SPÉCIALES. QUATRE TYPES À 50 MÈTRES DERRIÈRE. BOSSER À UNE HEURE SI TARDIVE... LEUR ZÈLE M’IMPRESSIONNE. ILS SONT EN PETIT COMITÉ, AUJOURD’HUI... TSS... ENCORE CES BRIGADES SPÉCIALES. DÉCIDÉMENT, ILS NE RETIENDRONT JAMAIS LA LEÇON.

FURLAN... ÇA MARCHE. ISABEL. OK. COMMENT ELLE ÉTAIT, MA RÉPLIQUE ? LA CLASSE, HEIN ?! IL VA FALLOIR RÉAGIR. ON NE VA PAS LES GUIDER TRANQUILLEMENT JUSQU’À NOTRE PLANQUE. N’IMPORTE QUOI, ANDOUILLE. JE NE SUIS PAS D’HUMEUR, MAIS BON...

C’EST PARTI !

YAHOU !

ALLEZ, FAITES PLACE ! WAAAH !

SALETÉS... LIVAÏ... ILS SONT ENCORE LÀ. ET ILS GAGNENT DU TERRAIN. ESPÈCE DE VOYOUS !

ILS SE DÉBROUILLENT BIEN POUR DES BRIGADES SPÉCIALES. MOUAIS... JE SUIS ÉTONNÉ QU’ILS N’AIENT RIEN D’AUTRE À FAIRE QUE DE JOUER AU LOUP AVEC NOUS. DIRE QU’ILS POURRAIENT JUSTE LÉCHER LES BOTTES À LEUR ROI CHÉRI. FURLAN... IL Y A QUELQUE CHOSE DE LOUCHE. LES RACLURES DES BRIGADES SPÉCIALES SONT PARTISANES DU MOINDRE EFFORT. S’ILS ONT RÉUSSI À NOUS SUIVRE SANS SE MANGER QUELQU’UN TOUT À L’HEURE, C’EST PEUT-ÊTRE QUE... QU’ILS NOUS LÂCHENT LA GRAPPE, MERDE. ON DIRAIT QU’ILS COMPTENT BIEN NOUS CHOPER, AUJOURD’HUI. ...

ON N’A PEUT-ÊTRE PAS AFFAIRE AUX BRIGADES SPÉCIALES. QUOI ? MAIS... ON VA VÉRIFIER... PRÉPAREZVOUS : VIRAGE À 360° AU PROCHAIN PILIER.

HO HO! BIEN JOUÉ ! OUPS, C’EST PAS LE MOMENT... JE RECONNAIS BIEN LÀ LES SOLDATS DU BATAILLON D’EXPLORATION... HEIN ? LE BATAILLON D’EXPLORATION, TU DIS ? TU ES CERTAIN ? OUAIS. ...

J’AI VU UN EMBLÈME SUR LEUR CAPE. LES AILES... LES SOLDATS DU BATAILLON D’EXPLORATION SONT CEUX QUI SORTENT AFFRONTER LES TITANS, C'EST ÇA ? ON VOIT BIEN À LEUR NIVEAU QU'ILS SONT HABITUÉS AU TERRAIN. DE LA LIBERTÉ.

BON... JE NE VEUX PAS ME COLTINER CES TYPES. JE VAIS TOUS LES FAIRE PLEURER ! ON PEUT DIRE ADIEU À NOS HARNAIS S’ILS RÉUSSISSENT À NOUS ATTRAPER. MÊME SI ON S’EN TIRE JUSTE AVEC ÇA, CE SERA UN SACRÉ HANDICAP DE SE RETROUVER SANS. ET MERDE... MANQUAIT PLUS QUE ÇA... ON NE VA PAS SE LAISSER FAIRE ! MAIS CE N’EST PAS LE GENRE D’ADVERSAIRES DONT ON PEUT SE DÉBARRASSER FACILEMENT.

IL SUFFIT DE NE PAS SE FAIRE CHOPER, C’EST TOUT. BIEN SÛR ! HUM, MOUAIS... OUAIS ! CARRÉMENT ?! VOUS SAVEZ CE QU’IL NOUS RESTE À FAIRE, HEIN ?

ON DIRAIT QU’IL Y A DEUX CHEFS PARMI EUX. BIEN... VOYONS CE DONT SONT CAPABLES LES EXPLORATEURS...

... PERSONNE.

JE ME SUIS TROP ENFLAMMÉ... J’ESPÈRE QUE... LES DEUX AUTRES NE SE SONT PAS LOUPÉS. !

LE DEUXIÈME NE DOIT PAS ÊTRE LOIN...

OÙ EST-CE QU’IL SE CACHE ?

TU L’AS EU, ERWIN ? ... PAS ENCORE.

ÇA SUFFIT ! JETTE UN COUP D’ŒIL SUR TES AMIS ! KUH.

LÂCHEMOI ! CHEF, VOUS N’AVEZ RIEN ?! ... VOUS VOUS ÊTES BIEN DÉBROUILLÉS. J’AI PLUSIEURS QUESTIONS À VOUS POSER. OÙ AVEZVOUS RÉCUPÉRÉ ÇA ? CALMETOI, ISABEL. ÇA NE SERT À RIEN DE T’AGITER. NON, ÇA VA.

... ... ... ... VOTRE MAÎTRISE DU HARNAIS DE MANŒUVRE TRIDIMENSIONNELLE EST PRODIGIEUSE. QUI VOUS A APPRIS À VOUS EN SERVIR ? C’EST TOI, LE LEADER, HEIN ? TU AS SUIVI UN ENTRAÎNEMENT DANS L’ARMÉE ?

... JE N’AIME PAS UTILISER LA MANIÈRE FORTE MAIS SI TU M’Y OBLIGES... ! JE PEUX LIRE DANS TON REGARD... QUE TU RÉFLÉCHIS À UN MOYEN DE ME TUER ET DE TE FAIRE LA MALLE.

UH... JE REPOSE MA QUESTION.

OÙ AS-TU APPRIS À TE SERVIR DU HARNAIS ?

C’EST NÉCESSAIRE POUR SURVIVRE DANS UNE DÉCHETTERIE. PERSONNE NE NOUS A RIEN APPRIS ! MAIS CEUX QUI N’ONT JAMAIS GOÛTÉ L’EAU DES ÉGOUTS NE PEUVENT PAS COMPRENDRE. TE LA RACONTE PAS, FONCTIONNAIRE DE PACOTILLE !

MON NOM EST ERWIN SMITH. COMMENT TU T’APPELLES ? GWUR... J’ADMIRE TA VOLONTÉ. MAIS SI TU T’ENTÊTES, NOUS ALLONS DEVOIR NOUS OCCUPER DE TES AMIS. KUUH ... BWURG. ...

! ALLEZ-Y ! QU’EST-CE QUE VOUS ATTENDEZ POUR NOUS TUER ?! TON NOM ? ENFLURE...

... LIVAÏ. BIEN, LIVAÏ... JE TE PROPOSE UN MARCHÉ.

UN MARCHÉ ? ET SI ON REFUSE ? ... VU LES MÉFAITS QUE VOUS AVEZ COMMIS, NE VOUS ATTENDEZ PAS À ÊTRE BICHONNÉS. JE VOUS REMETTRAI AUX BRIGADES SPÉCIALES. LA BALLE EST DANS TON CAMP. QUAND VOUS AUREZ INTÉGRÉ LE BATAILLON D’EXPLORATION… JE PASSE L’ÉPONGE SUR TOUS VOS LARCINS. EN ÉCHANGE, VOUS VOUS JOIGNEZ À NOUS EN INTÉGRANT LE BATAILLON D’EXPLORATION.

OK. ON VA TE FAIRE CET HONNEUR.

RkJQdWJsaXNoZXIy ODQwMzA=