GENJITSUTOUHI SHITETARA BOROBORO NI NATTA HANASHI © Kabi Nagata 2019 / EAST PRESS CO., LTD.

Voilà, à force de fuir la réalité en me réfugiant dans l’alcool, j’ai fini par infliger à mon corps des dommages irréversibles. Maintenant privée d’échappatoire, je vais devoir faire face à ma culpabilité et affronter mes propres sentiments. Alors que j’avais décidé d’abandonner l’autobiographie pour me consacrer aux mangas de fiction, vaisje parvenir à trouver des idées, moi qui me servais de la boisson comme carburant pour écrire ? Et si la fiction était pour moi le seul moyen de me confronter à ma réalité ? Ma tentative désespérée de noyer ma solitude dans l’alcool...

vous avez une pancréatite aiguë due à l’alcool… ainsi qu'une stéatose hépatique. hein ?! ?! Une stéaquoi ? regardez. PROLOGUE

6 ou… ouaaah… du coup, on vous garde. Tout a commencé le 7 octobre 2018 en journée, à mon réveil. quoi ?! ?

7 En général, ça mar - che plutôt pas mal. je… c’est pas un mal de ventre habituel ! je vais prendre un médoc. et elle augmentait, même. il y a vraiment un truc qui cloche ! c’est peut-être parce que j’ai dormi sans couette… cette fois, la douleur ne passait pas. puis, vers 18 heures… j’ai mal au ventre… mais quel que fût le médica- ment… j’ai l’impression que quelque chose ne va pas…

8 maman… Allô ? on vous garde. … j’ai super mal au ventre… et nous y sommes allées en taxi. le ver- dict est tombé. ma mère a cherché un hõpital ouvert pendant ce week-end de trois jours… Palme d’or du déran - gement … ( Fais-le toi-même… ) après une prise de sang et un scanner… mais à quel point vous avez bu, exactement ?

Voici l’histoire d’une autrice de mangas trentenaire, alcoolique et mentalement perturbée, depuis son hospitalisation pour une pancréatite aiguë et une stéatose hépatique dues à l’alcool le 7 octobre 2018, jusqu’à sa sortie le 26 octobre.

si je publie ce genre de trucs… tu vas dessiner à propos de ça aussi ? je vais m’en prendre plein la figure… non. et jusqu’à ce qu’elle fût parvenue à coucher ça sur papier.

11 puis, en 2018… beaucoup de bars étaient ouverts pour l’occasion. Mais ne dites rien aux docteurs ! la surconsommation d’alcool me faisait faire pipi au lit, et j’étais dans un piteux état. Ça caille ! je vais vous raconter, rien qu’à vous, à quel point j’ai bu. j’ai déjà résumé dans “Journal de ma solitude” la fois où j’ai été hospitalisée, en 2017. au petit matin du jour de l’an… PREMIER CHAPITRE * Journal de ma solitude est sorti en deux volumes au Japon, mais en un tome unique en France. (N.d.E.) * Brrr !

12 … Tofu il s’est avéré que les endroits pour boire ne manquaient pas, dans mon quartier. HIGHBALLS pas chers l’un d’eux ouvrant dès 14 heures, je pouvais passer de bar en bar du début d’après-midi jusqu’au soir. j’ai fini par aller boire un coup comme ça, toute seule… Il n'y a pas moins de dix enseignes entre la gare et chez moi. BARS CLASSES * Cocktail composé d’un spiritueux et d’une grande portion de boisson gazeuse. Chou émincé = BAR Ouvert dès 14h Algues H IGHBALL* avant d’enchaîner avec un autre endroit, et de recommencer le jour suivant, et celui d’après… * Alcool distillé de riz, orge, sarrasin ou patate douce. Une échoppe de produits fumés dont la gérante au beau sourire sert des verres généreux. Votre shôchû* coupé à l’eau ! OUVERT À 14H

13 HIGHBALL les soirs d’insomnie, je m’y rendais au beau milieu de la nuit. C’est à peu près ce que je ressentais au quotidien. comme j’étais embêtée par des réveils précoces à cette époque, j’en suis venue à boire dès le petit jour. j’arrive pas à dormir… et si j’y allais ? © Kaze to ki no uta / Keiko Takemiya j’ai découvert qu’il y avait un peu plus loin un restau- rant de fruits de mer ouvert tout le temps (j'aurais préféré ne pas le savoir). Crevettes en train de frire Qu’on me prenne ma lucidité ! qui plus est, un jour… 4H DU MATIN plusieurs raisons m’ont conduite à faire ainsi la tournée des bars… la première, c’est que je n’arrivais pas à me concentrer sur mon travail, et que rester chez moi à rien faire était trop douloureux.

14 je me suis mise à ne plus savoir comment détailler mes crayonnés… Minimum de traits soit dit en passant, en posant la question sur Twitter… le taux de personnes ayant eu la même expérience et celles ayant répondu négativement étaient chacun de 5%. alors que je prenais du strattera pour mon trouble du déficit de l’attention… Fond blanc je prenais la fuite face au supplice de ne pas arriver à dessiner ou de ne pas trouver d’idées. (par la suite, c’est allé beaucoup mieux lorsque j’en ai parlé à mon médecin et ai changé de traitement.) je voudrais dessiner, mais je ne sais pas comment… et je n’avais absolument aucune idée en tête.

15 puis, en février, le livre que j’ai dessiné dans ces conditions est paru. dans cet état-là. Méga HIGHBALL je vous sers comme d’habitude ? Une personne ! à cette époque, j’étais tout simplement constamment… Et je buvais. Happy Hour 90 ¥ (D’ordinaire 390 ¥ **) Argh ! Ah… bien sûr, les employés des bars que je fréquentais ont commencé à me reconnaître… ** 90 yens = 0,7 euro, environ. 390 yens = 3 euros, environ. * Date de publication japonaise, disponible en France depuis le 16 juillet 2020. (N.d.E.) et comme je ne voulais pas discuter avec ces personnes qui gagnaient leur vie en travaillant convenablement (les gérants), je buvais en fixant continuellement l’écran de mon smartphone. bonsoir ! vous arrivez tard, aujourd’hui ! Bonsoir ! au moment où on en est venu à me saluer… Aura qui veut dire “ ne m’adressez pas la parole ”. Gérant J’ai des horaires, r maintenant ?! de cette façon… … Qu’on me prenne ma lucidité ! © Kaze to ki no uta ( encore )

16 Je buvais à la maison… * Boisson non alcoolisée à base de ferments lactiques. Calpis je ne me souviens même pas à quelle époque s’est faite cette transition. c’est dire si je consommais beaucoup. j’avais toujours une réserve de shõchû à la maison, que je coupais avec du calpis*. Shôchû si vous pensez en acheter un jour, gardez en tête que c’est hyper dur à verser. pour boire à la maison. tout en marchant. Eau aaaaah ! j’ai soudai- nement arrêté d’aller faire la tournée des bars… et aussi dehors… comme j’avais dans ma chambre le réfrigérateur de l’époque où je vivais seule, j’avais également un stock constant de glaçons. à force de vouloir faire des économies, il m’est même arrivé une fois d’acheter un pack de 4 litres de shõchû.

17 non, je ne peux vraiment pas raconter ça aux médecins…

18 Une dame ( blessée ) comme je ne voulais pas déranger les autres, je m’efforçais de rester silencieuse, mais… j’ai fini par craquer. Vide j’ai maaal… j’étais dans une chambre de quatre. … Raaah ! à la nuit tombée, la douleur est devenue insupportable. Moi Une vieille dame ( malade ) j’ai ainsi testé pour la première fois de ma vie le bouton pour appeler une infirmière. DEUXIÈME CHAPITRE

En librairie le 15 juin Ma tentative désespérée de noyer ma solitude dans l’alcool...

Vous êtes fans de nos mangas ? Rejoignez-nous sur nos pages Facebook, Twitter et Instagram pour suivre toute l’actualité de vos séries préférées, mais aussi partager vos avis et participer à des concours exceptionnels. Pika Édition, la passion du manga ! Et pour ne rien rater, inscrivez-vous à notre newsletter !

Titre original : GENJITSUTOUHI SHITETARA BOROBORO NI NATTA HANASHI © Kabi Nagata 2019 All Rights Reserved First published in Japan in 2019 by EAST PRESS CO., LTD. French translation rights arranged with EAST PRESS CO., LTD. through Tuttle-Mori Agency, Inc., Tokyo. Traduction du japonais par : Manon Debienne et Sayaka Okada Adaptation graphique : Catherine Bouvier et Céline Olive (B.L.A.C.K. Studio) Maquette de couverture : Yasue Hagiwara Suivi éditorial : Anna Dreveau Direction éditoriale : Mehdi Benrabah Édition française © 2022 Pika Édition ISBN : 978-2-8116-6829-7 Dépôt légal : juin 2022 Achevé d’imprimer en Espagne par Unigraf en juin 2022 Pika Édition s’engage pour l’environnement en réduisant l’empreinte carbone de ses livres. Rendez-vous sur www.pika-durable.fr

RkJQdWJsaXNoZXIy ODQwMzA=