Scénariste cherchant un dessinateur pour un concours manga.

Scénariste cherchant un dessinateur pour un concours manga.

Message par akahige87 » 16 Juillet 2019, 20:40

Bonjours Je suis un scénariste amateur à la recherche du'un dessinateur pour le concours international de manga co-organisé par Shibuya Productions et Shueisha / Shônen Jump qui prendra fin le 19 Octobre 2019.

Pour cela j'ai déjà écrit le scénario et et quelques page e story board. Etant pour un concours et le scénario étant le résultat de plusieurs années de travaille je cherche une personne sérieuse.
Pour l'histoire elle prend place lors des JO de Tokyo. On y suit l’histoire d'Iki jeune tennisman.

Pour plus d'information sur l'histoire me contacter soit par:
Facebook: https://www.facebook.com/arnaud.orhon
Email: orhon.anaud@hotmail.fr
akahige87
 
Message(s) : 7
Inscription : 26 Février 2016, 00:06

Re: Scénariste cherchant un dessinateur pour un concours man

Message par akahige87 » 02 Août 2019, 12:49

Voici un extrait du scénario:

Iki tie break
Juin 2017. Alors que la camera survole pour la dernière fois le court Philippe Chatrier. Les deux journalistes encore tout euphorique du spectacle auquel ils viennent d’assister s’adressent aux téléspectateurs.
- Je pense que l’on vient d’assister à un moment historique et surtout la première victoire d’une longue série.
Le second encore sous l’émotion, la larme à l’œil, cherche ses mot un instant avant de lui répondre.
- Oh oui, que d’émotion. Nous venons d’assister à la naissance d’une future légende. En plus d’avoir conquit le titre comme étant le premier japonais et le plus jeune vainqueur de Roland Garros. Le jeune Iki Nokoru est devenu la coqueluche du public français.
- Oui tout le court était derrière lui du jamais vu depuis Guga. Paris on vous rend l’antenne et à l’année prochaine pour un aussi beau tournoi on l’espère.
Puis une dernière image du jeune nippon de 17 ans et un jour avec son trophée remplace les deux journalistes.
Alors que le calme regagne la porte d’Auteil. Une jeune fille court dans les couloirs en direction du vestiaire du jeune nippon. A peine a-t-elle ouvert la porte qu’elle saute dans les bras de son copain.
- Tu l’a fais. Tu as gagné.
Iki recule alors légèrement la tête le regard étonné.
- Car tu en doutais Kim.
Dit-il le sourire aux lèvres avant de l’embrasser. C’est alors que finissant de boire dans la coupe le coach se manifeste d’un raclement de gorge.
- J’ai beau être ton coach mais Kimiko est avant tout ma fille. Alors pas devant moi s’il vous plait.
Les deux amoureux gêné se séparent sur le champ. Le coach éclate alors de rire.
- Allez ! Tu as bien travaillé. Demain vous n’avez pas besoin de rentrer au pays avec moi. Je vous ai déjà réservé l’hôtel. Pas de folies.
Le coach prend alors la direction de la sortie et avant de fermer la porte derrière lui. Il ajoute en reprenant un air sérieux.
- Mais dans trois jours je veux te revoir sur le court.
La journée du lendemain n’est que tourisme pour les deux amoureux. Ils vont aux endroits cultes : tour Eiffel, arc de triomphe et notre dame de Paris. Et sur chaque photo Kimiko faisait toujours la même grimasse. Le jeune couple est souvent interpelé pour qu’Iki signe des autographes mais cela ne gêne en rien leur bonheur. Puis la nuit commence à tomber alors le couple regarde le soleil se coucher sur la seine depuis le pont des arts. Puis avant de partir y dépose un cadenas.
Le lendemain matin un chauffeur de taxi écoute les infos dans son véhicule on parle alors d’une course poursuite dans les rue parisienne. Quand un jeune couple l’interpelle devant leur hôtel.
- Bonjour ! Charles de Gaulle s’il vous plaît.
Dit le jeune japonais dans un français approximatif.
Daniel Morales regarde dans son rétro se demandant où il avait déjà vu se gars. Puis reconnait Iki, comment faire autrement vu le nombre de photos et poster du jeune qui on envahie la chambre de son fils.
« Désolé vous êtes bien Mr Nokoru ? »
« Oui ? »
Le chauffeur se met à rigolé alors Kimiko et Iki se regarde sans comprendre.
« Mon fils va être fou. Mr, mon fils est votre plus grand fan, pour dire il s’est fait passer pour malade pour voir un de vos matches. Par chance sa mère ne le sait pas. »
« C’est un honneur, mais je ne sais pas si c’est bien sérieux. »
« Du coup est-il possible d’avoir un autographe s’il vous plais. » Dit le chauffeur en tendant Un papier. « Il s’appel Antoine. Et il m’a dit qu’un jour il jouera contre vous. »
« Dite lui que je l’attendrais. » dit Iki en tendant le papier signer.
C’est alors que Kimiko, s’adressa à Iki en japonais.
« Une promesse qu’il ne vaux mieux pas que Pa entende parler car autrement tu vas encore plus souffrir au entrainement. » En parlant de promesse que Pa ignore tu n’as pas oublié ta promesse Iki ? »
L’air faussement concerné le joueur répond.
« Une promesse, quelle promesse ? »
« Allez arrêtes je suis sur que tu t’en souviens. »
Pour toute réponse le garçon regarde par sa fenêtre le sourire aux lèvres. Se qui à pour résultat de faire bouder sa copine sur sa droite. Voyant que sa blague l’a blessé Iki regarde devant lui en se frottant l’arrière du crane l’air désolé.
- Mais n……
Un grand bruit sourd se fait entendre puis du verre et du sang passe devant ses yeux avant le noir total alors que l voiture percuter part en tonneaux accompagner par le son des gyrophare de la police.
akahige87
 
Message(s) : 7
Inscription : 26 Février 2016, 00:06


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron
Accès réservé aux membres de la communauté My Pika
Seuls les membres de la communauté My Pika ont accès à cette fonctionnalité.
Si vous souhaitez y avoir accès, veuillez vous connecter ou créer un compte.
Déjà inscrit ? Connectez-vous
Pas encore inscrit ?
Créer un compte