Julien et Ensiféros

le 30 Janvier 2017 par 10MOA
Julien, 31 ans, Chef cuisinier et originaire d’Avignon, voyageur depuis peu à Dreamland…

Il a une tettigoniidaephobie, une peur viscérale des sauterelles et de tous les insectes apparentés, comme les criquets ou encore les menthe-religieuses.
Cette peur lui vient de son enfance. Habitant à la campagne, entouré de champs de culture d’herbe pour bétail, il n’osait pas sortir jouer dehors. Il ne sait pas comment l’exprimer mais l’angoisse qu’il éprouve depuis son jeune âge pour ces insectes lui fige le sang dans les veines et lui file une chair de poule sur toute la longueur de l’échine.
Le fait est qu’un jour, accompagnant son cousin pour jouer au ballon, il dut traverser un champ d’herbes hautes derrière chez lui et son cousin l’a ramené à mi-parcours en le portant sur son dos jusqu’à la maison. Julien raconte qu’une horde de sauterelles a voulu l’attaquer pour le dévorer alors que son cousin rapporte que c’était juste des brins d’herbes qui voltigés… Personne ne sait encore à l’heure actuelle qui dit la vérité…
Depuis, Julien a comme développé un sixième sens qui lui fait repérer la moindre sauterelle, quelque soit sa taille à moins d’un mètre de lui et lui permet de s’enfuir loin, très loin.

A Dreamland, Julien fait toujours le même cauchemar.
Une horde de sauterelle vole au vent tel un nuage. Il est au milieu d’un champ et entend le bruit assourdissant des insectes qui dévorent tout sur leur passage et qui viennent droit dans sa direction. Les sauterelles lui sautent dessus et leurs mandibules commencent à lui déchiqueter la peau, lui arrachant la moindre partie de son corps et c’est à ce moment qu’il se réveille en sueur.

Mais un jour, tout bascule. Dans la soirée, en rentrant d’un resto avec sa compagne, Julien se fige dans l’entrée car son sixième sens lui titille la moelle épinière. Il se retourne vers sa salle a mangé ou la fen^tre est resté entre ouverte et se retrouve nez à nez avec une sauterelle verte de taille monstrueuse! il est pétrifié de peur.
Sa compagne qui n’aime pas les insecte en général l’oblige à tuer cette créature hideuse avant de faire quoi que se soit, et Julien le sait en son fort intérieur que dans tous les cas même si il ferme la porte la sauterelle sera toujours la le lendemain.
Avec un balais dans une main, une bombe à jet anti-insectes dans l’autre, Julien prend son courage à deux mains et bloque l’insecte dans les poils du balais avant de l’étourdir avec le produit et fini par écrasé sa proie avec la base en bois du balais. Le soulagement et grand, une flamme intérieur vient de s’allumer, Julien n’est plus tout à fait le même.

Dans son rêve, ce soir là, tout commence comme d’habitude, il est au milieu du champ, les sauterelles arrivent, le bruit l’assourdi, et il commence à courir pour fuir. Les sauterelles lui sautent dessus, commencent à le mordre mais il a un réflexe de les repousser, les jettent au sol, les attrapent avec les mains, les petites, les grosses et d’ailleurs, elles sont de plus en plus grosses. Mais Julien ne recule plus, il fonce tête baissée, tel Don Quichotte, il a un un balais à la main et renverse la sauterelle devant lui. Il a surmonté sa peur, son esprit prend conscience de Dreamland et maîtrise maintenant l’espèce des Tetiigoniidae.

La nuit qui suivit, il se retrouva dans la foret dense des herbes hautes, rencontra le seigneur cauchemars des sauterelles, Ensiféros. Il expliqua à Julien que c’était la première fois qu’un homme blanc surmonté cette peur, et que son royaume, il y a quelque siècle, était reconnu à Dreamland du fait qu’en Afrique, la phobie des sauterelles dévastatrices lui avait valu un temps de renom. Mais qu’aujourd’hui, il n’était plus grand chose.
Il conclu un pacte avec Julien, de lui accorder des caractéristiques spéciales des sauterelles, la rapidité, la force, des épines robustes, des super sauts… Pour faire de lui un champion de Dreamland, mais à condition de l’aider à se venger des seigneurs cauchemars qui l’ont ridiculisé dans le temps.
Julien accepta aussitôt et parti à l’aventure avec le seigneur Ensiféros sur son épaule.
Réagissez
Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire.
Les autres photos des Galeries
Voir toutes les photos
Accès réservé aux membres de la communauté My Pika
Seuls les membres de la communauté My Pika ont accès à cette fonctionnalité.
Si vous souhaitez y avoir accès, veuillez vous connecter ou créer un compte.
Déjà inscrit ? Connectez-vous
Pas encore inscrit ?
Créer un compte